iAlpes

  • Alpes Tourisme et Patrimoine

Culture & Traditions

 

Patrimoine Vallée d'Aoste

Riche de sa culture, la vallée d'Aoste le doit à son passé et à son peuple, qui au fil du temps a perpétuer le souvenir de bien des fêtes tant religieuses, culturelles que les jeux traditionnels portifs.

Le Franco-provençal est encore parlé assez couramment par les adultes dans les vallées latérales, alors que la vallée centrale c'est italianisée. 
Pour sauvegarder cette culture, le Centre d'Études francoprovençales "René Willien" a été créé à Saint Nicolas, et la Région a mis en place  le  Bureau Régional pour l’Ethnologie et la Linguistique, chargé de la sauvegarde du patrimoine linguistique, ethnologique et anthropologique de la culture Valdotaine.
Des rencontres régionales et transfrontalières sont organisées conjointement avec diverses institutions.


Danse traditionnelle vallée d'Aoste

Danses et musiques des Alpes

Tournée vers ses origines, la musique alpine est le reflet de la vie pastorale et populaire des vallées. Elle influencera certains  grands artistes européens qui rechercheront et introduiront dans leurs compositions musicales et théâtrales des scènes pastorales relatant les exploits amoureux de bergers et bergères, avec des intonations de Jodle et les sons du Alphorn, (cor des Alpes).
Les musiques  varient selon les vallées, et les influences subies sont fonction des voies commerçantes les traversant, changeant peu dans les vallées reculées dans lesquelles commerçants et voyageurs ne transitent pas, alors que les vallées fortement empruntées subiront de notables modifications dans leur façon de vivre.
En général plus riche, la population des vallées profitera plus rapidement des instruments circulant au cours des différentes époques, alors que dans les hautes vallées, les gens s’accommoderont d’instruments de travail pour en faire des instruments de musique : cuillères en bois, fléau, coquilles de noix, os d’animaux, etc.….
Plusieurs musiciens Collecteurs ont pu retrouver au fil des années des instruments de ce genre, représentant la musique populaire alpine.
Ils ont également collecté oralement, auprès de personnes âgées, d’anciennes chansons et musiques, pour lesquelles plus aucune partition  n’existe.[lire plus ...…]

Diverses écoles de danses folkloriques sont présentes dans la vallée. Elles sont mise en place par des d'associations de groupes folkloriques ou l’on y enseigne le franco-provençal, les chants et danses traditionnelles en correspondance avec la vallée concernée, sauvegardant les valeurs et traditions culturelles. Dans certaines vallées la musique était un moyen de communication pour les bergers, on pense au Jodle et au cor des Alpes qui ont été ensuite intégré au folklore.
  • Allemagne: Bavière
  • Autriche: Basse Autriche, Carinthie, Haute Autriche, Salzbourg, Styrie, Tyrol, Vorarlberg
  • Italie: Ligurie, Piémont, Vallée d’Aoste, Lombardie, Trentin en Haute Adige, Vénétie, Frioul en Vénétie julienne.
  • France: Alpes de Haute Provence, Alpes Maritimes, Drôme, Isère, Hautes Alpes, Haute-Savoie, Savoie, Var, Vaucluse.
  • Suisse: Appenzell, Bern, Fribourg, Glaris, Grison, Lucerne, Nidwald, Obwald, Saint Gall, Schwitz, Tessin, Uri, Valais, Vaud
  • Slovénie: Carniole.

un costume traditionnel vallée d'Aoste, Italie

Le Costume

Chaque vallée possède ses costumes, celui pour travailler et celui pour les grandes occasions, plus richement ouvragé. Cette description peut varier légèrement d'une vallée à l'autre, mais reste malgré tout assez précise.
L’habit de travail doit être solide, que ce soit pour les travaux des champs ou pour la collectivité. Ils sont d'une couleur uniforme, noir pour le pantalon et le veston, qui a parfois quelques broderies que l'épouse lui aura fait, la chemise sera blanche, béret ou chapeau à large bord protégeront du soleil et des intempéries, un foulard rouge sera noué autour du cou.
Lors des travaux à la ferme une blouse de protection ample, que l'on enfile par la tête, protègera l'habit.
L'habit de travail des femmes est également de couleur noir avec quelques petites pièces plus colorées de rouge ou violet protégé par un tablier noir. Le corsage est généralement blanc, avec parfois quelques motifs brodées par sa propriétaire. Un châle noir sera jeté sur les épaules. Il faut préciser que les couleurs portées donne une précision sur celui ou celle qui le porte indiquant leur vallée d'origine, voir le village, leurs conditions de vie.
Les costumes des grandes occasions, que ce soit pour un mariage, des fêtes religieuses ou traditionnelles, sont merveilleusement décorés principalement celui des femmes, ainsi que les coiffes qui ornent leur chevelure. Certaines pièces de l’habit féminin indiquent les jeunes filles célibataires.

Le colporteur d'histoires dans les Alpes

Le Colporteur

La vie pastorale dans les Alpes supportait deux fléaux, celui d’une productivité agricole insuffisante et une longue morte-saison d’hiver, isolant les habitants.
C’est au début du XIXe siècle que commença l’immigration saisonnière des habitants des vallées, les premiers étant ceux des hautes-vallées, s’en allant plusieurs mois faire le commerce de toutes choses, achetant des marchandises de la région à crédit : pelote de fil, aiguilles, étoffes bon marché, qu’ils revendaient dans les fermes, les marchés et les foires, délaissant les villes dans lesquelles  existaient des commerces sédentaires.
Se réapprovisionnant en cours de route de produits des régions visités, ils les revendaient sur le chemin du retour.
Les raisons de cette immigration qui c’est pratiquée partout sont les mêmes : gagner un peu d’argent liquide  pour payer des impôts et quelques achats indispensables s’il restait quelque chose après.

Le colportage était un moyen de véhiculer l'information.
Pendant les longs mois de voyage du colporteur dans les villages traversés, les gens lui demandaient s’il connaissait un tel et s’il avait des nouvelles de telle famille, ou s’il pouvait en donner à telle autre dans un prochain village.
On lui racontait des histoires, il racontait les siennes, véhiculant d’une région à l’autre la vie, l’histoire et les chansons.
C’est ainsi que les Colporteurs marchands ne nous vendent plus d’aiguilles ou des pelotes de laine, mais sont devenus des Colporteurs d’histoires, rajoutant quelques contes, légendes et Fées rencontrés en chemin.
Les légendes dans les Alpes sont nombreuses, et le Val d'Aoste n'y échappe pas.
Fées ou diables, ils sont présents partout, dans les vallées, dans les alpages, au plus profond des grottes et gouffres, aux cols alpins ou aux sommets des montagnes, ils guettent !
De vieilles légendes courent encore dans les montagnes, que les Colporteurs d'histoire content lors des veillas, le soir autour d'un feu de bois, avant que chacun ne s'en retourne dans la nuit en sa demeure.
Fête du lard Arnad, vallée d'Aoste

Fêtes & les Foires

Tous les actes de la vie courante sont une occasion pour organiser la fête qui anime les villages.
Que ce soit à la fin des moissons, la descente des alpages (la Désarpa), l'époque de l'année ou l'on tue le cochon ( Fetha dou Lard), la récolte des châtaignes et des pommes, les vendanges, la fin de l'hiver et ses nombreux carnavals, les veillées d'hiver (la Veilla)

les foires et marchés, les batailles de Reines, la fête des Guides, les nombreuses fêtes religieuses, et bien d'autres événement de la vie du Valdotain.

Duca D'Aosta Hotel, Aoste, Italie

Duca D'Aosta Hotel

Situé dans le centre historique de la cité d'Aoste, à 1 km du téléphérique de Pila. Parking, Navette aéroport, Wifi, Bar, Restaurant

Button »

Grand Hotel Billia, Saint-Vincent, Italie

Grand Hotel Billia

Situé dans la ville thermale de Saint-Vincent, proche du Casino de la Vallée. Parking, Navette aéroport, Wifi, Bar, Restaurant

Button »

Bootstrap Thumbnail: Beautiful Bootstrap Thumbnail like Material Design Cards

Locanda Bellevue

200 mètres des célèbres bains thermaux de Pré-Saint-Didier, Navette gratuite station de Courmayeur . Parking, Ethernet, Bar, Restaurant .

Button »