iAlpes

  • Alpes Tourisme et Patrimoine

Château Royal

Château Royal / Castel Real de Sarre

Situé sur un coteau dans le bassin d'Aoste, le Château Royal de Sarre domine l'entrée de la haute Vallée.
Son aspect actuel remonte aux premières décennies du XVIIIe siècle, mais la structure s'articule autour d'un noyau plus ancien, érigé sur les ruines d’une maison forte de 1242. La construction actuelle fut bâtie en 1710 par Jean François Ferrod d’Arvier, et elle est constituée d’un corps en long avec une tour carrée placée dans la partie centrale.

Ce château appartenait à madame Marie Anne Cécile Gerbore, fille du comte Philippe Augustin Nicole de Bard, décédée à Sarre 19 novembre 1868, laquelle par testament du 31 juill. 1865 avait créé pour son héritier universel M l’avocat Léonard Gerbore. C’est des mains de ce dernier possesseur que ce château digne d’un souverain, est passé dans les mains de S.M. Victor Emmanuel, par acte de vente du 25 juin 1869. Albasio notaire à Turin. Ce nouveau domaine est pour le Roi un pied à terre près des montagnes de la vallée d’Aoste qui sont le théâtre annuel des chasses de S.M. Déjà aussi un fil télégraphique relie Florence avec le camp royal de Nivolé à Valsavarenche.

 

Après plusieurs propriétaires elle fut achetée par le roi d’Italie, Victor Emmanuel II, en 1869, qui en fit une résidence pour ses parties de chasse. Humbert Ier y introduisit d’autres éléments décoratifs.
Les membres de la famille royale, résideront pendant leurs vacances dans le château et notamment les princes de Piémont, Humbert et Maria José. Meublé et décoré d’objets et d’œuvres hétérogènes et de toutes provenances, il est vendu en 1972, par la maison de Savoie à la Société Moriana d’Aoste et servira de musée des souvenirs de la Maison de Savoie.
Le château est racheté en 1989 par la Région Vallée d’Aoste qui effectue des travaux de restauration en lui gardant son identité de résidence et musée de la maison de Savoie.
Le château se compose de deux étages, au rez-de-chaussée: salons et antichambres dans lesquels  sont présentés les iconographies de la Maison de Savoie (Salle d’accueil et Cabinets des gravures), et l’histoire du château. L'on y trouve également une galerie, et une grande salle présentant les chasses royales dans les Alpes, (la salle chasse).  Ces deux pièces sont décorées des plus belles pièces de chasses, soit quelques centaines des plus belles cornes de chamois et bouquetins abattus durant les chasses de Victor Emmanuel II et ses amis et invités, dans le Grand Paradis. L'on comprend mieux pourquoi il fut à l'origine de la création du parc, il ne restait plus rien à chasser.
Les étages supérieurs, présentent différentes chambres et vestibules de la maison royale meublés sur la base d'un inventaire de 1890, avec une partie des meubles retrouvés dans le château.
Est également présenté la dynastie de la maison de Savoie au cours du XXème siècle,  de Victor Emmanuel III et la Reine Hélène de Montenegro, à celle d’Humbert II et Maria José,  personnages particulièrement liés à la Vallée d'Aoste.
L'on pourra admirer de magnifiques pièces de vaisselle.
L'esplanade est bordée d'une allée recouverte de vigne offrant la plus belle vue sur la vallée d'où l'on peut voir les châteaux d'Aymavilles, de la Tour, Saint Pierre et Castel Argent.


Château de - xxxx

..

PHOTOS

Recherche d'hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ

.


.

. »